Accueil > Informations pratiques > Langues en Suisse

Langues en Suisse

Ce petit pays a la particularité d’être plurilingue, puisqu’il compte au moins quatre langues nationales : l’allemand, le français, l’italien et le romanche et trois officielles l’allemand, le français et l’italien. L’hymne allemand est par exemple chanté dans les quatre langues nationales !

Il y a donc plusieurs Suisses en une : la Suisse alémanique où l’on parle plutôt les dialectes alémaniques qui représentent 70 % du langage, et l’allemand officiel ressemble plus à une langue étrangère pour les petits helvétiques, malgré la proximité d’origine. Pour parler entre eux il faut qu’ils apprennent le "hochdeutsch" ou "bon allemand", mais de moins en moins de gens le font, se repliant sur eux-mêmes et mettant en danger le fonctionnement plurilingue du pays, qui est essentiel au vivre-ensemble.

Il y a la Suisse romande dans laquelle on parle français, avec un accent tout à fait reconnaissable ! et les dialectes romanches... Le romanche est une langue dite rhéto-romane qui vient d’un mélange de celte et de bas latin et qui est parlée dans le canton des Grisons, mais aussi en Italie, elle varie aussi suivant les villages et depuis quelques années une tentative de regrouper les différents dialectes sous une forme commune, le "rumantsch grischun" a bien du mal à s’imposer.

Le repliement identitaire remarquable dans l’observation géopolitique de l’utilisation de tous ces différents langages, est donc assez inquiétant pour la pérennité de l’unité du pays. Il provoque de façon contradictoire l’émergence d’un autre phénomène, une cinquième langue, l’anglais, qui non sans ironie devient la langue commune à tous ces différents cantons suisses...

dimanche 12 mai 2013, par Suisse